Sans briller, Monaco écarte le Zalgiris et consolide sa place dans le Top 4 d'Euroligue

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Sans briller, Monaco écarte le Zalgiris et consolide sa place dans le Top 4 d'Euroligue

Motiejunas et Monaco font le travail.
Motiejunas et Monaco font le travail.Profimedia
Ce n'était pas le match de l'année, mais Monaco a su écarter la lassitude pour dominer le Zalgiris lors de l'avant-dernière journée d'Euroligue. Encore une victoire, et la Roca validera l'avantage du terrain en quarts.

Avant-dernier rendez-vous en saison régulière pour Monaco en Euroligue. La Roca Team avait son destin en mains, puisqu'avec deux victoires, une place dans le Top 4 et l'avantage du terrain en quarts de finale serait garanti. Premier round ce soir à Gaston-Médecin, contre une équipe du Zalgiris Kaunas dont il fallait toutefois se méfier, puisqu'elle pouvait encore arracher une place au playin. 

Histoire de ne pas se faire peur, Monaco aborde le match avec une belle agressivité, notamment défensivement parlant. Pour preuve, la Roca encaissera seulement 11 points dans le premier acte. Côté attaque, Mike James mène bien sûr les débats, secondé par Donatas Motiejunas, dedans d'entrée contre le club qui l'a lancé. Après 10 minutes, tout est sur les rails (20-11).

Mais cette intensité défensive, elle vole rapidement en éclats. Le Zalgiris trouve le passage vers le cercle, grâce notamment à un excellent Keenan Evans. De façon surprenante, c'est Jarod Blossomgame qui tient la baraque pour Monaco, qui finit par redresser le tir et virer en tête à la pause (39-29) malgré un désastreux 2/11 derrière l'arc. 

Un état de fait qui se confirme malheureusement dans le troisième quart. Monaco force à trois points, mais heureusement, les Lituaniens sortent de leur match, entre mauvais choix offensifs et défense gruyère. Malgré tout, la Roca Team ne fait pas mieux en attaque, perdant même le quart temps au score, mais restant en tête à l'approche des dix dernières minutes (51-44), portés comme souvent par l'indéfectible activité des deux côtés du terrain de John Brown III

Mais encore faut-il finir le travail. En grande équipe qu'elle est, la Roca Team appuie sur le champignon et entame le dernier quart par un 8-0, mais le Zalgiris refuse de mourir, et retrouve de l'adresse longue distance. Au point de revenir à 5 points, avant de rendre les armes pour de bon, Monaco étant sérieux en fin de partie pour aller rafler une victoire 69-66. Un résultat qui ne veut dire qu'une chose : un succès sur le Bayern la semaine prochaine, et l'avantage du terrain sera assuré. 

France gouvernement

Les jeux d’argent et de hasard peuvent être dangereux : pertes d’argent, conflits familiaux, addiction…

Retrouvez nos conseils sur joueurs-info-service.fr (09-74-75-13-13, appel non surtaxé)