L'Élan Béarnais repêché à la place de Limoges ?

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

L'Élan Béarnais repêché à la place de Limoges ?

L'Élan Béarnais cette saison.
L'Élan Béarnais cette saison.LAURENT LAIRYS/DPPI via AFP
Si Limoges, dont le gendarme financier de la Ligue nationale de basket a refusé ce mardi l'engagement dans les championnats professionnels pour raisons financières, était bien rétrogradé en amateurs, Boulogne-Levallois ou Pau-Lacq-Orthez pourraient être repêchés en première division.

Les Metropolitans 92 sont, en effet, premiers au "ranking", ce classement des trois dernières saisons (plus celle en cours), avec coefficients, retenu par la LNB pour déterminer le club repêché en cas de rétrogradation administrative.

Un critère instauré après l'arrêt des compétitions, au printemps 2020, en raison de la crise sanitaire. Mais les Mets 92, vice-champions de France 2023 avec Victor Wembanyama, ont indiqué le 14 mai à la LNB qu'ils ne souhaitaient pas s'engager en Pro B, où ils ont été relégués sportivement cette saison.

Depuis, l'homme d'affaires Luc Dayan, ancien président de clubs de foot (Lens, Strasbourg, Nantes), a annoncé avoir proposé un projet de reprise à la mairie de Boulogne-Billancourt, propriétaire du club.

S'il n'aboutissait pas, ou si les Mets étaient seulement engagés en Pro B, l'Élan béarnais, deuxième au ranking et relégué en deuxième division au printemps 2023, récupérerait donc le cas échéant la place de Limoges.

France gouvernement

Les jeux d’argent et de hasard peuvent être dangereux : pertes d’argent, conflits familiaux, addiction…

Retrouvez nos conseils sur joueurs-info-service.fr (09-74-75-13-13, appel non surtaxé)