Avec notamment un but exceptionnel de Memphis, l'Atlético bat le promu Grenade

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Avec notamment un but exceptionnel de Memphis, l'Atlético bat le promu Grenade
Memphis a inscrit le but de la soirée
Memphis a inscrit le but de la soirée
AFP
L'Atlético de Madrid a mené, s'est fait reprendre avant de s'en remettre à Memphis pour battre Grenade, promu en Liga (3-1). Antoine Griezmann et Thomas Lemar étaient titulaires.

L'Atleti a démarré le match sur les chapeaux de roue. Les Colchoneros ne voulaient pas de surprise le jour de la rentrée des classes et sont arrivés avec la mentalité d'un lion en attaque et d'un gladiateur en défense. Avec Antoine Griezmann qui a retrouvé son numéro 7 aux commandes, le nouvel arrivant César Azpilicueta et Yannick Carrasco ont créé le danger sur les côtés et fourni des ballons à Álvaro Morata

Les notes de Flashscore Ratings

Le 9 rojiblanco a eu toutes sortes d'occasions. Il a manqué quelques occasions nettes mais, à l'approche de la mi-temps, il a commencé à combiner. A la 44e minute, il a repris victorieusement un ballon remis en jeu par Jesús Vallejo raprès un magnifique centre d'Azpilicueta. Le Metropolitano poussait un soupir de soulagement. Deux minutes plus tard, Morata inscrivait son deuxième but, refusé pour hors-jeu. 

Morata a tenté plusieurs fois et ne s'est pas arrêté avant d'avoir marqué.
AFP

Les joueurs rentraient aux vestiaires et les supporters sortaient leurs sandwichs dans les tribunes, avec des commentaires et des débats sur les sifflets pour Joao Felix, la blessure de l'intouchable Koke Resurrección, son remplacement par l'excitant Pablo Barrios et l'aptitude de Morata à devenir l'attaquant titulaire de l'équipe. 

En deuxième mi-temps, Grenade a fait preuve de plus d'envie. Paco López a mis le feu aux poudres et les Nazarís ont réagi. Samuel Omorodion, un attaquant de 19 ans né au Nigeria mais international espagnol dans les catégories de jeunes, rendait la vie difficile à Jan Oblak. Le Slovène a sauvé sa première occasion à bout portant mais n'a pas pu empêcher la seconde, née d'une grave erreur de Carrasco et d'une bonne passe de Gonzalo Villar.

Statistiques d'Atlético de Madrid 3 - 1 Grenade
Opta / Stats Perform

Le Metropolitano s'est tu. Les fantômes reviennaient hanter l'enceinte. Memphis, entré en jeu à la place de Morata, a sorti les supporters de leur mécontentement avec un missile du droit. Il a frappé le ballon avec une puissance et une précision sublimes depuis l'extérieur de la surface. Trajectoire parfaite, pleine lucarne, golazo. Même deux gardiens n'auraient pas pu empêcher le but ! 

Depay et Griezmann célèbrent le but du Néerlandais
AFP

Grenade essayait de faire une dernière poussée, mais l'Atleti créait beaucoup de danger en contre. À la 92e minute, Oblak a sauvé deux points en repoussant une superbe frappe de Myrto Uzuni.

A quelques secondes de la fin, Ángel Correa et Marcos Llorente ont tué le suspense. L'Espagnol a récupéré le ballon après un festival de l'Argentin et ajusté André Ferreira du gauche (3-1). L'Atleti commence par une fête à domicile face à un Grenade très combatif.

France gouvernement

Les jeux d’argent et de hasard peuvent être dangereux : pertes d’argent, conflits familiaux, addiction…

Retrouvez nos conseils sur joueurs-info-service.fr (09-74-75-13-13, appel non surtaxé)