Avec un Szczesny impérial et un Lewandowski enfin buteur, la Pologne défait l'Arabie Saoudite

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Avec un Szczesny impérial et un Lewandowski enfin buteur, la Pologne défait l'Arabie Saoudite
Lewandowski enfin buteur en Coupe du Monde
Lewandowski enfin buteur en Coupe du Monde
Profimedia / Stats Perform
La Pologne a souffert mais la Pologne a gagné (2-0). Contre des Saoudiens encore une fois étonnant, les Aigles blancs ont eu chaud mais grâce à deux buts de Zielinski et Lewandowski et un penalty repoussé par Szczesny, les voilà relancés dans ce groupe C.

Wojciech Szczesny a certainement dû s'inspirer de Memo Ochoa qui avait détourné le penalty de Robert Lewandowski lors du premier match. Alors que Piotr Zelinsky avait ouvert le score à 40e minute, un peu contre le cours du jeu, les Saoudiens ont eu l'opportunité de rapidement égaliser juste avant la pause. Mais le gardien de la Juventus a parfaitement anticipé la frappe de Salem Al-Dawsari (45+1). A l'image des Argentins, les Polonais ont été mis en difficulté par la vivacité et le pressing haut mis en place par Hervé Renard. Régulièrement dépassés, les Aigles blancs ont joué avec le feu, à l'image de Matty Cash qui a frisé le second avertissement à la 21e pour une intervention coude en avant. Après une période de trouble marquée par plusieurs fautes, ils se sont ensuite procurés une première grosse opportunité mais Krystian Bielik a vu son coup de tête repoussé sur la ligne par Saleh Al-Shehri (26e). 

Si les Green Falcons ont développé leur jeu, leur efficacité s'est fait moindre dans le dernier tiers adverse. Beaucoup moins en réussite que face à l'Albiceleste où tout leur a réussi, ils se sont heurtés à la défense polonaise. Et ce sont eux qui ont payés leur seule erreur de la 1re période. 

Lewandowski enfin buteur en Coupe du Monde

Lors du 2e acte, les Saoudiens ont continué à étirer le bloc polonais mais ce sont bien leurs adversaires qui se sont offerts les meilleures opportunités. Arkadiusz Milik de la tête (63e) a trouvé la transversale et Lewandowski a vu le poteau lui refuser son premier but en Coupe du Monde quelques instants plus tard (66e). De quoi avoir des regrets en fin de match ? 

Continuant à faire le jeu, les Green Falcons ont constamment pris de vitesse les Aigles blancs, principalement sur les côtés. Les vagues vertes ont déferlé mais la finition a pêché cruellement, à l'image de Nawaf Al-Abed qui a contrôlé au lieu de frapper directement et qui a vu Szczesny puis l'arrière-garde polonaise s'interposer (55e). Abdulelah Al-Malki (78e) a également eu une opportunité de revenir à hauteur. 

Aux antipodes du match remporté contre l'Argentine, ce sont les Saoudiens qui allaient regretter toutes ces situations manquées. Au pressing, Lewandowski a poussé Al-Malki à l'erreur. L'attaquant du FC Barcelone n'a pas loupé l'occasion d'enfin ouvrir son compteur dans la reine des compétitions (82e). Deux tirs cadrés et deux buts pour la Pologne. Lewandowski aurait pu inscrire un doublé mais, au terme d'un slalom spécial, son piqué a été dévié in extremis par Mohammed Al-Owais (90e). A l'expérience, en éprouvant parfois des difficultés à endiguer les assauts des Green Falcons, les Aigles blancs ont relancé le groupe C, en attendant le choc Argentine-Mexique à 20h.